Allô maman bobo : j’ai complètement raté mon personal branding !

Il y a plusieurs façons de rater son personal branding, son marketing personnel, la construction de son image de marque. Si vous êtes de confession judéo-chrétienne, inutile de vous autoflageller, descendez de votre croix : il est encore temps de reprendre les choses en main. Si vous transformiez vos erreurs et réussites ? Dans cet article, vous apprendrez comment rater votre personal branding et passer à côté de vos clients. Vous apprendrez également comment rattraper le coup.

Comment rater son marketing personnel ?

Le personal branding permet de donner à sa clientèle le sentiment que vous êtes la personne qu’il lui faut et de l’inviter à collaborer avec vous. Il consiste à mettre en avant ses valeurs, qui font écho aux valeurs des clients que vous souhaitez rencontrer. Pour bien construire son image de marque, il est nécessaire de bien connaître vos compétences, vos moyens et votre façon de travailler, en relation directe avec les attentes de vos clients. Autrement dit, il faut connaître son terrain.

Ce qu’il ne faut pas faire : mon exemple personnel

Pour une fois, je suis particulièrement bien placée pour évoquer ce sujet : je suis complètement passée à côté de ma cible marketing. Petit blog juste pour voir. Envie de raconter à d’autres mon parcours de débutante, d’évoquer les conditions de travail des rédacteurs web, de pratiquer un peu d’empowerment, etc. Des nuits blanches à rédiger des textes hasardeux bourrés de fautes d’orthographe : une belle vitrine pour une rédactrice web ? Non !

En publiant régulièrement des articles sur mon journal de bord, ce site a fini par se positionner sur des requêtes comme « la meilleure plateforme de rédaction web », Wriiters » ou « les tarifs des rédacteurs web », orienté rédacteurs. Si je comptais vendre des formations en rédaction web, ce serait un très bon début. Évidemment, en bonne roublarde, j’avais tout misé sur l’inbound marketing. Objectif clients friqués : raté.

Des erreurs, nous en faisons tous, en particulier lorsque l’on choisit de procéder en partie par essais-erreurs. L’intitulé de cette technique ne le dit pas : à partir d’un moment, les essais deviennent aussi des réussites et viennent récompenser vos efforts. À condition d’en faire.

Comment réussir son personal branding, alors ?

Le web marketing met un point d’honneur à la définition de sa cible, du segment de population que vous visez. Il existe des milliers de clients en rédaction web : comment trouver ceux qui correspondent à ce que vous offrez ? Comment adapter votre offre à vos clients ? Entre ces deux aspects, il conviendra de trouver le juste équilibre. Une véritable quête sur le chemin qui mènent à l’autre.

Êtes-vous capable de vous conformer ?

Beaucoup de professionnels indépendants s’imaginent qu’ils doivent renvoyer une image irréprochable. J’ai envie de vous dire de vous détendre le string : avoir un site web tiré à 4 épingles, lisse et régulier comme un cul de babouin, alors qu’on est bordélique, mais très créatif, c’est un peu comme aller bosser en tailleur-talons aiguilles quand on a passé sa vie en jean-baskets. Le ridicule pourrait bien vous tomber dessus au moment où tout le monde se rendra compte que c’était un vaste mensonge. Autre scénario : le piège de l’excellence se retournera contre vous et vous enfermera dans un paraître qui vous gênera aux entournures.

Comme toujours, l’humain est un trésor de surprises et certains saisiront cette opportunité pour monter d’un cran dans leurs compétences et leur adaptabilité sociale. D’ailleurs, on ne va pas se mentir : parmi ceux qui ont réussi, nombreux sont ceux qui ont bluffé au début et ont acquis les compétences qu’ils n’avaient alors que sur le papier pendant les missions qu’on leur confiait. C’est même le quotidien des rédacteurs web : à chaque nouvelle mission, vous faites quelque chose que vous n’aviez jamais fait avant.

Une image de marque qui vous ressemble

À l’inverse, ne transformez pas votre site internet professionnel en bullet journal et en autobiographie intimiste. Par exemple, ne parlez de votre passion des voyages que si vous êtes rédacteur web avec une expertise dans le tourisme.

Si comme moi vous avez envie d’écrire ce que vous voulez sur votre blog, créez un blog pour ça. À force de me faire contacter par des clients qui me trouvent prétentieuse et cherchent à en découdre, j’ai bien compris que le ton utilisé ici n’était absolument pas adapté à l’inbound marketing. Rassurez le client sur votre capacité à vous adapter à son style. Si vous pensez être parti sur la mauvaise voie, créez un nouveau site, plus professionnel.

Dites-vous bien qu’en étant plus proche de vos valeurs, en trouvant pourquoi vous faites ce métier, vous trouverez des clients qui vous ressemblent un peu plus. Arrêtez de vous plier en 4 pour plaire à des gens qu’au fond de vous haïssez… (oui, vous n’êtes peut-être pas la belle personne que vous pensiez être).

Observez ceux qui ont réussi… et imitez-les…

En hypnose, on parle de modélisation. C’est une des premières stratégies d’apprentissage, que le bébé utilise dès la première interaction sociale : recopier les comportements fonctionnels.

Toutes proportions gardées, n’essayez pas d’imiter une multinationale. Vous n’avez pas les moyens de vos ambitions. Pourtant, les concepteurs de leurs meilleurs concepts et phrases choc sont bel et bien des petits humains créatifs comme vous. Contentez-vous, dans un premier temps, de vous inspirer des personnes que vous jalousez… Ils sont souvent plus proches de votre situation et de vos moyens.

En observant vos concurrents, vous en apprendrez beaucoup : comment ils se présentent, ce qu’ils mettent en avant, leurs points faibles et leurs points forts, leurs progressions et leurs conseils. Vous serez alors capable de trouver votre spécificité, ce qui fait que votre offre est unique, personnalisée.

Seule la mort est définitive, et encore…

Si vous aviez encore envie de dramatiser la médiocrité de votre image de marque, faites-le, une dernière fois. On trouve parmi les plus grandes enseignes des revirements incroyables : Raider ou Mac Donald n’ont pas hésité à changer leur nom ou la couleur de leur logo. Les réorientations d’objectifs commerciaux et d’efficacité marketing font partie de la vie des marques. Le phénix renait toujours de ses cendres. Vous vous êtes lancé un peu vite sur une mauvaise voie ? Repartez à zéro (avec les poches pleines de votre expérience) et prenez le temps de chouchouter votre stratégie marketing.

Enquêtez sur vos clients

Votre future clientèle doit être à la base de votre transformation. Votre message sera tout spécialement conçu pour elle ! N’hésitez plus à faire de la prospection : chaque contact avec un client potentiel vous permettra de mieux comprendre les différents besoins et les capacités financières de vos clients. Chaque entretien ou contrat raté viendra enrichir votre base de données personnelle, nuancer votre façon d’entrer en contact et de communiquer. Vous serez alors en mesure de construire votre persona et l’argumentaire qui va avec et de mettre à jour vos compétences. Utilisez vos relations amicales ou votre ancien réseau professionnel pour trouver, proche de vous, un besoin dont vous n’aviez pas idée et qui correspond à vos compétences.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.