Apprendre le copywriting pourrait bien changer votre vie !

Last updated on novembre 1, 2019

Vous croyez aux miracles ? Moi oui ! Et c’est la raison pour laquelle je me réveille parfois le matin avec des idées géniales… Parfois, je fais simplement des rencontres magnifiques juste au moment où j’en ai besoin. La vie ne vous donne que ce que vous lui demandez. Tout l’art est de savoir demander.

La petite rédactrice Web débutante que j’étais commençait à se désespérer de ne pas avoir de revenus à la hauteur de ses espérances. On m’avait vendu du rêve, beaucoup de rêve… mais je continuais, au bout de 6 mois d’activité à traîner jusqu’au bout de la nuit sur les plateformes de rédaction pour récupérer des clopinettes… Vous voyez ce que je veux dire ?

OUI ! Mais moi j’avais de l’ambition ! Je me suis réveillée un matin avec une idée assez claire sur la suite de ma carrière : dans moins d’un an, je ferais plus de 3000 € de CA mensuel… Certaines personnes, lorsqu’elles prennent conscience de leurs vrais objectifs, ont tendance à s’auto-saboter instantanément… Cette fois-ci, j’ai cru en moi… Et j’ai commencé à me former au copywriting, très sérieusement.

Comment je me suis formée au copywriting ?

Je vous donne mon premier secret : j’ai bossé comme une malade ! Si vous pensez que l’on peut apprendre de nouvelles compétences en se tournant les pouces devant des vidéos, passez votre chemin, je ne vais rien vous apporter de facile et d’immédiat.

Si vous souhaitez réellement apprendre le copywriting, j’ai une mauvaise nouvelle : il va falloir retrousser vos manches, prendre votre courage à deux mains et travailler sur vous. Beaucoup.

Voilà, je viens de perdre la moitié de mes lecteurs. Mais je préfère être honnête : l’art de la persuasion demande une réelle implication personnelle.

J’avoue, j’ai eu de la chance

Le jour même où je décidais de tripler mon chiffre d’affaires, je sortais en soirée pour fêter ça. C’était vraiment une bonne soirée, bonne ambiance, bonne vibe, tout le monde était joyeux… En tourbillonnant sur la piste de danse, comme je le fais quand je suis de bonne humeur, j’ai commencé à danser avec un mec tout ce qu’il y a de plus banal…

Quand je l’ai revu au bar ensuite, il a commencé à me draguer. Je lui ai dit qu’il avait l’air doué en techniques de persuasions… et c’est là qu’il m’a avoué qu’il était copywriter

Ce mot n’a fait qu’un tour dans ma tête, ou plutôt un grand tourbillon : comment la vie peut parfois être aussi bien faite ? La loi d’attraction sans aucun doute !

Et voilà comment j’ai rencontré mon mentor : j’ai tout appris en buvant des tisanes et des cafés en terrasse. Pas mal non comme formation ? Il m’a expliqué l’état d’esprit du métier, il m’a encouragé dans mon projet et m’a donné toutes ses petites ficelles.

Quand quelque chose de bien vous arrive, ne vous laissez jamais croire que c’est trop beau pour être vrai… Foncez !

Êtes-vous prêt à persuader ?

Et ce n’est pas un conseil que je vous donne, c’est une injonction : croyez en vous et en vos projets, c’est le premier pas vers la réussite. Croire en soi vous permettra d’incarner votre projet et d’ouvrir les yeux sur ce que vous n’auriez même pas regardé si vous aviez douté de vous. En regardant le sol, on ne voit que ses pieds.

Mon premier conseil est donc le suivant : pour faire des lettres de vente convaincantes, commencez par croire en vous ! Si ce n’est pas le cas, vous allez devoir commencer par là. Sinon, c’est l’échec assuré.

Et ce travail sur soi, libre à vous de le mettre de côté… mais ça serait vraiment dommage… Parce que le cœur du métier de copywriter, et je vous l’expliquerais plus tard, c’est justement de partir de soi… Incroyable n’est-ce pas ?

Si vous pensiez obtenir des revenus faciles et manipuler les gens avec leurs émotions, vous faites probablement fausse route… Prendre les gens pour des idiots ne dure qu’un temps… jusqu’à ce qu’ils s’en rendent compte…

Vous l’ignorez, mais vous avez déjà commencé…

Et je vais vous apprendre quelque chose sur vous : vous avez déjà commencé à vous former au copywriting, et ce depuis longtemps.

Vous recevez comme moi des dizaines d’emails par jour, certains marketeurs vous écrivent tous les jours, et s’adressent à vous avec votre prénom, troublant n’est-ce pas ?

Mon second conseil est donc le suivant : au lieu de jeter ces emails à la corbeille, lisez les. Gardez ceux qui vous touchent le plus et jetez les autres. Ensuite, lisez et relisez ces emails. Vous allez vous imprégner d’une façon de communiquer, de tournures efficaces et au fil du temps, vous penserez copywriting. Il ne vous restera plus qu’à trouver votre propre style et apprendre à placer les techniques persuasives avec finesse et pertinence.

Quand vous aurez déjà un peu avancé dans la recherche de votre propre style, procurez-vous un des meilleurs livres sur le copywriting (si vous lisez l’anglais, vous aurez davantage de ressources sur le copywriting), et approfondissez votre approche.

Je vous accompagne sur votre chemin de réussite

Quand vous aurez fait tout ça, revenez me voir. En attendant, laissez-moi votre adresse pour ne pas perdre le contact.

Je suis en train de vous concocter une formation au copywriting aux petits oignons :

  • des informations théoriques,
  • des conseils pratiques,
  • des exemples de textes,
  • des corrections,
  • des exercices vraiment utiles.

Je ne vous laisserai pas repartir sans une solide formation en persuasion.

Laissez-moi encore quelques semaines pour fignoler le cadre pédagogique et quelques mois pour faire valider ma formation par les autorités compétentes.

Et je vous promet une base solide et de vrais résultats professionnels pour vous. À condition, bien-sûr que vous y mettiez du vôtre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.