La course au référencement naturel : backlink ou rédaction SEO ?

À la question posée ci-dessus, un bon petit soldat du webmarketing vous dira : les deux mon capitaine ! Qui pourrait aujourd’hui décrier les backlinks et son business sans s’attirer les foudres des experts du référencement naturel ? Donc non, je ne dirais pas que les backlinks ne sont plus ce qu’ils étaient, pourtant j’ai adoré la blague apocalyptique d’Olivier Andrieu, datée du 1e avril 2019. Lorsque l’on parle de la mort des backlinks en SEO, il s’agit d’une tentative de Google d’éliminer les liens de mauvaises qualité, issus de fermes à liens ou de sites spécifiquement conçus pour les backlinks. Retenez seulement une chose, il vous faut des liens entrants de qualité.

Mon propos ici, c’est de donner une meilleure place aux contenus, qui sont parfois encore dévalorisés alors qu’ils sont très puissants, et de considérer que dans certains cas, ils sont la réponse à un problème de positionnement dans les résultats de recherche… Focus sur deux clés du référencement organique : les backlinks et les contenus optimisés, pour vous aiguiller dans la stratégie de référencement qui convient à votre site et à votre business.

Ce que les backlinks sont réellement : un signe de votre notoriété

Le jour où vous avez découvert l’existence du référencement naturel, ou SEO, vous avez probablement été noyé par les informations techniques incompréhensibles qu’on vous a servi… Pour un non initié, tout ce petit blabla d’expert donne en général envie de dire : OK dites-moi combien je dois payer pour être premier sur Google mais ne me parlez plus jamais de ça !

Google veut des backlinks naturels

Pour simplifier le délire des backlinks, il faut savoir que selon les moteurs de recherche, un lien retour est essentiellement une preuve que votre site est une référence dans son domaine… Plus nombreux seront les sites qui vont citer le vôtre, plus Google estime qu’il est pertinent pour le lecteur et donc digne de figurer sur le haut du panier…

Un backlink naturel, c’est donc un lien logique et évident d’un site web, si possible dans votre thématique, qui parle de vous, qui cite votre site.

Comment obtenir les meilleurs backlinks ?

Le moyen le plus évident de faire des backlinks est de produire des contenus remarquables, des articles de référence. C’est plutôt logique : si votre article apporte un éclairage nouveau et important sur une thématique, il sera cité par les gens qui travaillent dans la même thématique que vous, en bien ou en mal. C’est ainsi que progressent les sciences et le savoir en général. Il sera également partagé sur les réseaux sociaux (pris en compte en SEO) et pourra encore être cité par d’autres sites web.

Produire un article de référence dans un monde social ne veut pas dire que vous produisez le texte et les idées les plus vraisemblables ou véridiques : c’est la loi du nombre qui fait souvent foi, il suffit donc de plaire à la moyenne, qui représente souvent le plus grand nombre. Vous obtiendrez alors de nombreux backlinks, de qualité relative selon la notoriété des sites qui parlent de vous. Si c’est un site comme Le Monde, Le Figaro ou Les Inrockuptibles qui vous cite, vous obtiendrez alors un backlink très juteux et un trafic intéressant.

Pour résumer, il vous faut des backlinks de qualité qui proviennent de sites dans votre thématique ou d’un site à fort trafic.

Pour accélérer votre campagne de notoriété, vous pouvez directement démarcher les sites en question et leur proposer des articles invités : vous publiez chez eux un article dans leur ligne éditoriale, qui pointe vers votre site.

Et dans la pratique, ça donne quoi ?

De nombreux entrepreneurs, notamment pressés par le temps, choisissent de déléguer cette partie de leur référencement à des plateformes de mise en relation entre des sites accueillants et des sites qui ont besoin de backlinks. Il est également possible de travailler avec des référenceurs freelance ou des agences digitales spécialisées dans le référencement.

Cette pratique est généralement monnayée, ce qui en fait donc une action grey hat, aux limites des lois de Google : ce sont des backlink d’apparence naturelle. Pour se mouiller à la pratique des achats de liens, il est donc essentiel de faire appel à des professionnels sérieux qui savent comment éviter les sanctions de Google, tout en proposant les meilleures prestations SEO.

La puissance SEO des contenus optimisés

On entend parfois parler de la rédaction Web comme le parent pauvre du SEO. Depuis l’algorithme Panda, en 2015, il est clair que les contenus sont devenus importants dans une stratégie de référencement. Et là, personne ne peut le nier. Il est donc temps que les créateurs de contenus techniques pour sites web soient rémunérés à la juste valeur de ce qu’ils apportent. Voyons maintenant de quoi est fait un contenu de qualité.

Les préalables à un contenu SEO efficace

Être rédacteur Web ou consultant SEO et prétendre réussir à placer ses clients en première position sur Google, c’est clairement mentir : chaque situation est différente. Pour se placer en première position sur Google, il faut, entre autre :

  • un audit SEO pour comprendre les freins techniques au référencement ;
  • une veille concurrentielle sérieuse ;
  • des moyens financiers suffisants pour relever le défi, ou beaucoup d’huile de coude et de jus de neurones ;
  • du temps (le référencement prend plusieurs semaines).

Il est également délicat de préparer une stratégie éditoriale claire sans travailler en collaboration étroite avec les responsables du marketing et de l’image de marque de l’entreprise qui souhaite améliorer sa présence digitale. Si les robots n’y voient que du feu, les lecteurs en revanches peuvent détecter des incongruences subtiles dans les articles et les pages de vos sites. Trahir la confiance de ses lecteurs, c’est prendre un risque considérable pour votre notoriété.

Comment créer des contenus qui font ranker ?

Pour ce qui est de la puissance SEO des contenus, tout dépend de leur qualité :

  • richesse du champ lexical, on parle alors de sémantique et d’optimisation ;
  • exhaustivité et pertinence des contenus ;
  • lisibilité du texte ;
  • le niveau d’expertise des informations est adapté à la cible ;
  • architecture et longueur du texte.

Différentes stratégies de contenus peuvent être mises en place avec vos articles (cocon sémantique, linkbaiting, technique de la fourmilière, etc.). Vous pouvez apprendre à rédiger des contenus optimisés. C’est une écriture technique. C’est également un métier d’artisanat des mots : celui du rédacteur web.

Trouver la stratégie de référencement parfaite

Il n’y a pas de stratégie de référencement parfaite idéale pour tout le monde. C’est pourquoi on vous vend des audits SEO à 500 € prix plancher. Faire améliorer son référencement par un pro sans faire d’audit SEO, c’est un peu comme demander à un plombier de vous installer une douche italienne sans lui donner accès à votre logement… Vous risquez de galérer à la faire rentrer par la porte…

Il faut parfois moins d’une heure à un rédacteur Web ou un consultant SEO expérimenté pour savoir si votre site a besoin de contenus, de liens ou d’un gros ménage dans l’architecture… Mais il faut beaucoup plus de temps pour établir une stratégie de référencement efficace. Vous pouvez procéder par essai-erreur, avec votre intuition ou vos connaissances du marché et de votre clientèle, mais vous pouvez également vous faire conseiller par un consultant SEO ou un expert en stratégie de contenus.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.